Signification de la carte de la Mort dans le tarot de Marseille

Rien que le fait de penser à son nom vous donne peut-être le frisson. En effet, la carte de la Mort est indubitablement la lame la plus redoutée des cartes du tarot de Marseille. Mais quel message cet arcane veut-il vraiment nous transmettre ? Est-il aussi négatif que ce que l’on veut y croire ?

Ce qui est vrai, c’est que bien des gens prennent peur lorsque la carte de la Mort tarot apparaît dans leur tirage, car ils craignent qu’il s’agisse d’une interprétation littérale. Pourtant, à l'instar d'autres cartes arcanes majeures de jeux de tarot inspirées du tarot de Marseille (tarot latin ou encore tarot du Rider-Waite, la carte de la Mort est seulement symbolique et son interprétation ne devrait pas être littérale.

La carte de la Mort dessinée par Jean Dodal

Aperçu de la carte de la Mort dans le tarot de Marseille

Dans le tarot de Marseille (comme dans n’importe quel tarot, d’ailleurs), chaque arcane majeur symbolise une énergie archétypale différente illustrant le parcours d'une âme depuis l'innocence jusqu’à la sagesse. La mort apparaît comme la première d'une série de cartes dans les principaux arcanes qui semblent catastrophiques, notamment le Démon et la Tour (la Maison Dieu, dans le tarot de Marseille).

La position de la carte de la Mort

​​La Mort vient immédiatement après une série de cartes décrivant des archétypes décrivant les premières étapes de la croissance spirituelle dans les domaines physique et mental. Son prédécesseur immédiat, le Pendu, est le premier signe de changement qui survient après une période de croissance et de développement qui a débuté avec le parcours innocent du Fou, a atteint un état de sagesse dans le domaine physique avec l’Ermite, puis a traversé et des domaines intellectuels avec des cartes comme le Chariot et la Force. Au cours de ce processus, la mort apparaît ainsi comme un signe avant-coureur du changement et du bouleversement nécessaire du statu quo afin de favoriser une croissance continue.

L’histoire de la carte de la Mort

​Dans le tarot de Marseille, il s’agit du seul arcane sans nom, ce qui incite les voyant(e)s à l’appeler tout simplement le « 13ème arcane » ou encore « l’arcane sans nom ». Dans au moins un jeu de tarot italien du 19ème siècle, la carte s’appelait « Il Tredici » (« treize », en français). Mais il faudra attendre quelques années plus tard pour que la carte reçoive son appellation actuelle. En effet, c’est depuis le tarot de Marseille dessiné par Jean Noblet que cette lame si particulière s'appelle désormais la carte de la Mort. Sur cette carte, nous pouvons voir un squelette de profil manipulant une faux comme s'il balayait le sol ; des parties du corps sont éparpillées, notamment la tête d'un homme couronné, ce qui montre que la mort peut frapper n'importe qui à n'importe quel moment.

​Dans l’ancien tarot de Marseille édité par Grimaud, le squelette manque du pied gauche, comme s’il jaillissait de la terre sombre et fertile, allusion probable à un nouveau cycle, la renaissance. Sa colonne vertébrale ressemble à un épi de blé ou à une vigne et, sur certains jeux de cartes, elle est même colorée. La plus ancienne liste connue des arcanes (Sermones de Ludo Cum Aliis) appelle cette carte « La Morte » (la Mort). Dans le tarot Visconti-Sforza, la carte représente le squelette avec une sorte de voile nouée autour de son crâne qui coule dans le vent, comme s'il s'agissait d'un bandeau qu'il venait de retirer.

Le symbolisme de la carte de la Mort

Si l’on prend le temps d’étudier le tarot de Marseille, on se rend compte qu’il y a un espace vide sur le 13ème arcane où l’on peut écrire un nom. C’est probablement pourquoi on l’appelle aussi la « carte sans nom ». Contrairement à la carte du Fou (sur laquelle l’espace réservé au numéro est laissé volontairement vierge), il n’y a aucun cadre dans lequel on pourrait écrire le nom de l’arcane numéro 13. Certains pourraient y déceler une référence faite à Dieu, « Celui qui n’a pas de nom », ce qui n’est pas tout à fait faux.

Dan Millman

​Dan Millman

"​​Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l'ancien. "

Comment interpréter la carte de la Mort ?

Quand la carte de la Mort tarot apparaît dans un tirage, elle veut presque toujours annoncer un grand changement dans votre vie. À condition d’avoir la foi, vous trouverez la force intérieure dont vous avez besoin pour faire face à de nouvelles situations. Après tout, le message de la Mort pourrait ouvrir la voie à un nouveau départ et à une plus grande valeur dans votre vie intérieure et extérieure. Ainsi, il est en train de se produire une sorte de fin qui ouvrira un nouvel horizon dans un avenir plus ou moins proche.

En revanche, dans un tirage à l’envers, la carte de la Mort offre presque le même résultat mais avec beaucoup plus de sentiment d’effroi et d’horreur en raison de l’attachement et de la servitude. Le problème pourrait être l’inertie et la stagnation. Vous avez besoin de nouvelles idées pour changer de vie. Ainsi, le message de la carte de la Mort vous recommande de faire la paix avec votre passé, de briser les codes obsolètes et de vous tourner vers une nouvelle voie.

​Pourquoi la carte de la Mort suscite-t-elle autant la peur ?

​En quoi le 13ème arcane fait-il autant peur aux consultants (et même à certains voyants) ? Un raisonnement superficiel ne répondrait que par la peur de la mort. Mais cette carte représente avant tout un changement brutal, décisif et incisif qui requiert toute notre volonté. Au fait, qu'est-ce qui est plus ancré chez l’homme que la peur du changement ? Un changement qui l’amènerait à une introspection, qui l’obligerait à réfléchir à la nature même de son identité ?

L’arcane n°13 du tarot de Marseille peut dévoiler, entre autres :

  • une faiblesse,
  • la peur de devoir se débarrasser de tout ce qui est artificiel dans nos vies,
  • ou encore une sorte de blocage émotionnel.

A propos de Joy Leoly 

Je suis médium mais aussi voyante, avec l'aide de mes guides spirituels mais aussi des vôtres, par mes flashs et mes visions directes, je suis capable de percevoir les situations du passé et de l’avenir qui vous concernent intimement ainsi que les faits en relation avec les personnes qui vous sont proches. Mais je suis également un intermédiaire entre le monde des vivants et l'au-delà. Je suis également magnétiseuse / énergéticienne, que ce soit pour des maux physiques, que pour des maux psychiques. Je vous invite à consulter la page que j'ai écrite en vous expliquant qui je suis davantage et je vous invite à lire les articles de mon blog pour mieux me connaitre. Vous trouverez de nombreux thèmes dans lesquels peut-être vous pourrez vous retrouver. Ma devise : noli metum crede tantum (ne crains pas, crois seulement). Affectueusement Joy

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"4b114":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"4b114":{"val":"var(--tcb-tpl-color-0)","hsl":{"h":331,"s":0.65,"l":0.01}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"4b114":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Me consulter par email ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

{"email":"Email invalide.","url":"Website adresse.","required":"Manque un champ"}

Vous avez une question ?