Signification de la carte du Bateleur dans le tarot de Marseille

​Dans le tarot de Marseille, c’est le Bateleur qui débute l’ordre des lames majeures. Mélangeant agilité et force, cette carte du Mouvement et de la Transformation est fortement associée à l’univers de la magie. En effet, au Moyen-âge, on appelait « bateleurs » les hommes qui réalisaient des tours de magie. Comme son nom le suggère, la carte du Bateleur est donc considérée comme l'une des lames du Tarot de Marseille qui semblent les plus positives. Visuellement parlant, la carte est extrêmement détaillée et contient de nombreuses symboliques qui suscitent l’intuition et l’imagination. Mais que contiennent tous ces éléments visuels ? Cet arcane du tarot est-il vraiment aussi bénéfique qu’on le croit ?

La carte du Bateleur dans le tarot de Marseille

Comment se présente la carte du Bateleur dans le tarot de Marseille ?

La carte du Bateleur contient comme personnage principal un homme,  revêtu de vêtements de type Arlequin. Une de ses jambières est de couleur bleue et se termine sur une chaussure rouge. L'autre, en rouge, se termine sur une chaussure bleue.

​Le rôle des couleurs dans cette carte du tarot de Marseille

Le ventre du personnage est coupé en deux par ces deux couleurs (rouge à gauche et bleu à droite) jusqu'au nombril. Le milieu de son corps est entouré d'une ceinture jaune. La partie supérieure de son corps porte ces deux couleurs fondamentales mais, cette fois, leur polarité est inversée. Remarquons que ces deux couleurs sont inégalement réparties :

- la prédominance de la couleur bleue dans la moitié inférieure,
- la prédominance de la couleur rouge dans la moitié supérieure.

Trois teintes différentes apparaissent sur les bras du Bateleur :

- rouge,
- jaune,
- et bleu.

La posture et les accessoires portés par le Bateleur

Le personnage tient une petite boule jaune dans sa main droite et une baguette magique de la même couleur dans sa main gauche. Outre son regard orienté vers le côté gauche de la carte, on remarque également que le Bateleur a des cheveux blancs aux mèches blondes, même si l’on semble avoir ici un jeune homme. Par ailleurs, on trouve ici une table couleur chair, et l’on ne voit que trois pieds de la table. Cependant, l’extrémité de cette table étant à peine visible (où se trouve le bout de la table ? Mystère !), rien ne permet de prétendre qu’elle est déséquilibrée ... L’inverse ne peut pas non plus être confirmé !

Le Bateleur porte un grand chapeau rouge aux bords tombants, une connotation sexuelle sur laquelle Freud aurait sans cesse insisté. Le psychanalyste ne se serait pas totalement trompé car cette carte est, entre autres, celle de l'éveil et de la découverte des sensations. C'est à travers elle que l’homme peut apprendre à mieux connaître son corps.

Sur la table du personnage se trouvent divers objets :

- un pot cylindrique doré,
- un couteau à manche bleu,
- un objet relativement indéfinissable de la même couleur,
- un gobelet de la même couleur,
- trois objets ovales jaunes qui semblent liés les uns aux autres,
- deux objets ovales rouges.

La carte du Bateleur

On retrouve également deux dés : l’un porte le numéro 5 et l’autre le numéro 1. Si vous les additionnés (la numérologie est l’un des nombreux filtres appliqués au tarot de Marseille), vous obtenez 6, ce qui nous renvoie à l’arcane de l’Amoureux. À moins que les chiffres 1 et 5 ne se rapportent au 15ème arcane, celui du Diable. Ou qu'ils soulignent un lien entre le Bateleur et le Pape (5ème arcane). Dans tous les cas, ces numéros renvoient à des arcanes doubles dans lesquels le personnage principal est amené à choisir entre deux directions, deux êtres différents.

Que pourrait faire le Bateleur avec tous ces objets ? Il peut ne pas savoir par où commencer ? Il prépare peut-être un tour de magie avec ces objets si basiques. À condition, toutefois, que notre logique intuitive ait emporté notre imagination au moment du tirage de voyance, la logique très intuitive qui nous lie à nous-mêmes et aux autres à travers un ensemble de coïncidences significatives.

wrench

​Bon à savoir

Parmi les accessoires visibles sur la table se trouvent un denier, un petit bâton, une épée et une coupe. Dans le tarot de Marseille, ces quatre objets renvoient bien sûr aux quatre éléments que sont la terre, l’eau, le feu et l’air.

La symbolique de la carte du Bateleur

Qui est le Bateleur, ou plutôt à quel moment sommes-nous associés au Bateleur ? Disons que cette carte possède tous ses sens lorsque nous avons toutes les cartes en main pour réussir ce que nous avons essayé de faire mais nous devons les mettre en ordre ou acquérir une certaine maîtrise. C'est aussi la carte qui nous dit qu'il existe diverses possibilités, que des sensations sont à prendre. Par ailleurs, le côté négatif de la carte du Bateleur tarot révèle l’impossibilité de choisir entre tant de choses, un côté nuisible à notre évolution.

Le Bateleur peut parfois être négatif et le nom de cette carte n’est pas étranger à cet aspect. Il évoque le charlatan et le marchand d'illusions des foires commerciales d’antan. Tricheur, filou peut-être… Puisque le Tarot concerne tous les aspects de la vie, il est logique que ces qualificatifs soient également représentés. Mais, encore une fois, méfions-nous des conclusions hâtives !

La présence du Bateleur dans un tirage tarot de Marseille peut bien mettre en évidence l’absence de blocage de ses propres possibilités, une exploitation trop partielle du potentiel humain ou la honte de faire fructifier sa valeur personnelle. Une telle attitude peut également annoncer une indécision spontanée. Une telle personne est incapable de choisir entre les multiples possibilités qui lui sont offertes. Mais pas question de se laisser abattre par l’apparition du Bateleur ! En effet, les cartes du tarot de Marseille peuvent être interprétées de différentes façons. Il n’est donc pas facile de comprendre leur signification au premier abord.